Les interventions : la chirurgie orbito-palpébrale

Blépharoplastie esthétique supérieure

Avec le temps , la paupière supérieure peut avoir tendance à s‘affaisser et un excès cutané se crée (dermatochalasis).
Cela peut avoir pour conséquence une gêne visuelle notamment dans le regard vers le haut.
Une blépharoplastie supérieure peut également être indiquée pour des raisons uniquement esthétique et dans ce cas n’est pas prise en charge par la sécurité sociale.

Technique chirurgicale :

L’intervention est réalisée soit sous anesthésie locale soit sous sédation ou anesthésie générale si d’autres gestes sont associés (lifting cervico-facial , blépharoplastie inférieure…).

  • L’excès cutané est d’abord dessiné après avoir repéré le pli palpébral supérieur
  • Puis l’excès cutané est reséqué après réalisation de l’anesthésie
  • Les sutures sont réalisées avec des fils qui seront à retirer 7 jours plus tard
  • Un pansement compressif est appliqué de façon à limiter l’hématome post-opératoire. Ce pansement sera à retirer le lendemain de l’intervention
  • Pendant 48 heures il est normal d’avoir des difficultés pour fermer l’œil du fait de la traction qui s’exerce

Risques opératoires :

  • Hématome
  • Lagophtalmie à savoir impossibilité de fermer complétement l’œil
  • Kystes épidermiques
  • Larmoiement
  • Imperfections de résultat qui peuvent nécessiter une correction secondaire

Suites opératoires :

  • Œdème et hématome pendant 7 jours
  • Douleurs modérées prises en charge par des antalgiques simples
  • Soins locaux avec lavage oculaire à l’aide de larmes artificielles et application d’une pommade cicatrisante
  • Ablation des fils a J 8
  • Suivi régulier à 7 jours, 1, 6 et 12 mois
  • L’arrêt complet du tabac est souhaité avant et après l’intervention de façon à ne pas gêner la cicatrisation
  • Massages quotidiens des cicatrices au besoin avec l’aide d’un kinésithérapeute
  • Photoprotection