Les interventions : la chirurgie orbito-palpébrale

Voies lacrymales : Dacryo-Cysto-Rhinostomie (DCR)

Une atteinte des voies lacrymales peut se manifester par différents symptômes : un larmoiement (qu’il soit clair ou sale), une douleur (en cas d’infection ou de colique lacrymale), une surinfection, une masse située dans le coin interne de l’œil…

Une pathologie des voies lacrymales nécessite un examen clinique spécifique comprenant une exploration des voies lacrymales par sondage et/ou lavage.

Une des pathologies les plus fréquentes est l’atteinte du sac lacrymal et de son abouchement au niveau du nez à l’origine d’infections récidivantes (dacryoscystite).

La dacryocystorhinostomie consiste à créer un passage entre le sac lacrymal et les fosses nasales.
Cette intervention se déroule sous anesthésie générale en chirurgie ambulatoire. Elle nécessite une incision cutanée de 10 mm au niveau de l’angle interne de l’œil.
Une sonde peut être laissée en place pour une durée de 3 mois et sera retirée secondairement en consultation.

Risques opératoires :

  • Hématome
  • Présence de cicatrice
  • Saignement au niveau de la narine (épistaxis)
  • Récidive du larmoiement

Suites opératoires :

  • Œdème et hématome pendant 7 jours
  • Douleurs modérées prises en charge par des antalgiques simples
  • Soins locaux avec lavage oculaire à l’aide de larmes artificielles et application d’une pommade cicatrisante
  • Ablation des fils a J 8
  • Suivi régulier à 7 jours, 1, 6 et 12 mois
  • L’arrêt complet du tabac est souhaité avant et après l’intervention de façon à ne pas gêner la cicatrisation