Les interventions : la chirurgie orthognatique

Ostéotomie sagittale

L ‘ostéotomie sagittale 1 permet le repositionnement de la mandibule (mâchoire inférieure). Elle est indiquée en cas de pro-mandibulie (mâchoire trop en avant), rétro-mandibulie (mandibule en retrait) ou de latéro-mandibulie (décalage des milieux).
L’intervention se déroule sous anesthésie générale et nécessite 2 jours d’hospitalisation.

L’intervention nécessite une incision dans la gencive inférieure identique à celle utilisée pour l’extraction des dents de sagesse et n’entraine donc aucunes cicatrices au niveau du visage.
L’ostéotomie est ensuite réalisée à 3 endroits de façon à permettre un clivage sagittal.
La mandibule est repositionnée à l’aide de gouttières chirurgicales permettant un rétablissement d’un articulé dentaire correct.
Cette position aura été décidée en pré-opératoire grâce à l’analyse des moulages, des radiographies et de l’examen clinique.
La gouttière aura été réalisée préalablement à l’intervention à l’aide de vos moulages dentaires que vous aurez emmené en consultation.
Des plaques en titane sont ensuite utilisées pour fixer la mandibule dans cette nouvelle positon. Généralement ces plaques sont laissées en place mais peuvent être retirées une année plus tard si elles vous gênent (sensibilité au froid).
L’incision en bouche est suturée avec un fil résorbable.
Des élastiques, identiques à ceux utilisés par votre orthodontiste sont placés en fin d’intervention entre les dents du haut et du bas de façon a conserver l’occlusion voulue.

La durée de l’intervention est en moyenne de 60 minutes.

Les risques principaux de l’intervention sont :

  • Atteinte d’une racine dentaire
  • Diminution de la sensibilité de la lèvre inférieure
  • Hémorragie
  • Modification du profil en intervenant sur le positionnement du menton