Les interventions : la réhabilitation orale

Édentement unitaire : extraction implantation immédiate

Lorsque les conditions locales le permettent, il est possible d’extraire une dent antérieure abimée et de placer un implant dans le même temps. Il faut, pour cela, que l’os disponible soit suffisant, ce qui nécessite la réalisation d’un examen en trois dimensions type cone beam. Une fois l’implant mis en place, il est possible, si sa stabilité est suffisante, de mettre une dent provisoire de façon à éviter tout préjudice esthétique et de permettre à la gencive de cicatriser en bonne position.

Cette couronne provisoire est dite esthétique mais pas fonctionnelle. C’est-à-dire qu’aucune force de mastication ne doit être appliquée sur cette dent, au risque de ne pas obtenir une bonne cicatrisation de l’os autour de l’implant. On s’assure que la dent provisoire soit mise en sous-occlusion : elle ne doit pas avoir de contacts avec les dents de la mâchoire antagoniste.

Cette technique a l‘avantage de réduire la durée du traitement ainsi que le nombre d’interventions nécessaires tout en maintenant une esthétique initiale des tissus en présence.